Peindre des chevalier #3 - Thomas Erpingham

Nous continuons la série de peinture des chevaliers avec un chevalier Anglais : Sir Thomas Erpingham.  Il commandait une aile d'archers Anglais à Azincourt et rejoignit le roi lors de la bataille.


Ce personnage est intéressant car il possède un blason peu courant  en Sinople (Vert). Je profite de ce petit tutorial pour introduire un petit cours sur l'Héraldique médiévale.

Héraldique - Leçon 1, les couleurs
En héraldique, outre un vocabulaire savant et spécifique, il n'existe que deux règles à retenir. En voici la première concernant les couleurs :



Il existe 2 groupes  de couleur :

  • ·         Les métaux (le jaune appelé OR et blanc appelé Argent)
  • ·         Les Emaux (Rouge - Gueule, Noir - Sable, Bleu - Azur, Vert - Sinople et Violet – Pourpre)

La première règle consiste à ne jamais superposer de couleurs du même groupe. On ne met pas un lion jaune sur un fond blanc, on ne fait pas un blason rouge et bleu.

Exemples :
 

Duc de Bourgogne -
bandé d'or et d'azur de six pièces à la bordure de gueules
Comte de Flandres : D'or au lion passant Sable
Vignole - Sable au cep de vigne d'argent


 Exceptions :

 Il n’existe qu’une seule exception avérée, les armes de Jérusalem qui sont d'or et d'argent. ce qui est lié a la dimension spirituelle du royaume.  Une autre exception existe mais elle porte à discutions il s'agit des armes des Trencavel. D'autres sont apparues par la suite, mais sont des armes modernes et non plus médiévales.

 
Royaume de Jérusalem - d'argent, à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même

Armes des Trencavel - fascé d'or et d'hermine

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SAGA TACTICA - AAR Anglo-Saxons Vs Normand Anglo-Saxons Vs Norman AAR

Peindre des chevaliers #HS-1 - Bannières médiévales Françaises