mardi 6 mai 2014

Avancement Bouvines et Premier test du scénario

Le projet Bouvines avance correctement. Il ne me reste que 42 figurines à peindre et l'armée impériale à floquer correctement.

On a apporté des souvenirs des croisades Albigeoise...

J'ai profité de cet avancement pour faire un test du scénario au club.

Désolé, une erreur de manipulation m'a fait perdre toutes mes photos. Je viens de faire une demande pour récupérer celles de mes camarades du club : les photos sont celles de JPP (du blog http://bafjpp.blogspot.fr/).

Les français ont donc combattus les Impériaux sur le champs de bataille en ce dimanche (bon c'était un vendredi mais personne ne m'en voudra).

Le concept du scénario est le suivant :

Les deux armées sont face à face : les impériaux sont entièrement déployés : la ligne de fantassins devant les cavaliers : Cela représente seulement 2 lignes de combat.

Les français sont déployés en 3 à 4 lignes de combats : une ligne de tirailleurs, une ligne de milice urbaine, une ligne de cavaliers et la réserve : les massistes du roi placés en arrière.

L'aile forte des impériaux est la droite avec les anglais et la bataille du Comte de Boulogne. ils sont accompagnés des brabançons ce qui en fait une force de frappe importante.  En face se trouve l'aile des chevaliers du comte de Dreux et sa milice (12 chevaliers - 21 lanciers - 10 archers vs 20 chevaliers et 42 fantassins ! )
L'aile Forte Française est sont aile droite avec le duc de Bourgogne et le comte de Saint Pol. Il y a là 10 arbalétriers, 10 sergents montés et 10 chevaliers dont 2 héros. En face le comte de Flandre n'a que 10 chevaliers et 10 arbalétriers.

Les Coalisés doivent donc casser le plus rapidement possible le flanc gauche français avant que celui-ci puisse se réorganiser : sa supériorité dans la qualité des troupes est compensée par la difficulté à se déployer.

Situation initiale

Le Match :
le chariot impérial et son aigle d'or
 Finalement rien ne s'est passé comme prévu : l'aile droite Française, malgré sa supériorité numérique s'est faite laminer dès le premier tour ! les sergents se sont enfuis, laissant la place aux chevaliers Flamands et impériaux pour nettoyer le reste de l'aile ! Pendant ce temps à l'aile gauche, ce sont les chevaliers de Dreux qui font le ménage en nettoyant méthodiquement les troupes anglaises et brabançonnes pendant que le centre tient sont rang. A la fin de la bataille, il y a une égalité parfaite : 50% des troupes de chaque coté ont disparu !

 1/ Les troupes étaient trop proches les unes des autres dés le premier tour.

2/  La capacité des chevaliers à dérouter automatiquement les ennemis autres que chevalier est trop puissante : je vais enlever cette capacité.

3/pour le reste, le jeu est a peu prés bien équilibré

4/ il faudra penser à des plateaux de mouvements

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire